Avec ma gueule de métèque ….

Les plus belles mélodies de Georges Moustaki doivent hanter la tête de plein de personnes ces jours-ci.

On sait que le terme « métèque » est assez péjoratif mais sait-on vraiment ce qu’étaient les métèques ? Si je reprends la définition académique :

Le terme « métèque » (metoikos) désigne, à Athènes, à l’époque classique, une catégorie particulière d’étrangers qui, moyennant un certain nombre d’obligations, obtiennent le droit de résider sur le territoire de la cité, de s’y livrer à leurs activités professionnelles, et sont assurés d’une protection juridique qui les garantit contre toute atteinte.

A l’époque où le célèbre chanteur reprenait cette expression, cette parole avait une connotation xénophobe dans le langage courant. Dans la bouche du chanteur, le terme devenait  apaisant et presque indolore, toute la beauté des textes et le charme d’un poète pour nous parler de racisme.

Ce matin, j’ai (re)découvert ma tête de métèque avec mélancolie et tristesse en pensant à cet artiste : un grand de la Méditerranée !

Avec ma gueule de métèque, de juif errant, de pâtre grec …..

XP

Publicités