Des Grands parlent de vins

trois couleurs

Le vin est probablement né dans l’Arménie actuelle mais dans l’antiquité les rives de la Méditerranée ont accueilli la vigne depuis plusieurs millénaires. Parce qu’il est au centre de notre culture, j’ai eu envie de recueillir quelques textes glanés un peu partout sur ce breuvage. A lire ou relire sans modération et si vous en trouvez d’autres n’hésitez à me les faire parvenir.

 

Il donne l’espoir, la force, le courage, l’amour, le sommeil,

l’inspiration, l’éloquence, et le dédain de la pauvreté…

Il console même de la mort,

Horace (poète romain – antiquité)

C’est Dieu qui créa l’eau, mais c’est l’homme qui créa le vin.

Victor Hugo (écrivain, poète français 19ème)

Je vais parler du vin avec la gravité d’un Romain passionné pour les arts et les sciences utiles,

je vais en parler comme un juge attentif au salut de l’humanité.

Pline l’Ancien (écrivain et naturaliste romain 1er siècle).

Je prie la Sainte Vierge de vous obtenir de bons vins de la nouvelle alliance, qui n’est autre que l’esprit dont les apôtres furent enivrés à la Pentecôte …. et le sang de Jésus-Christ a été exprimé à la vraie vigne.

Bossuet (écrivain français 17ème)

La puissance des Dieux égale à peine l’utilité du vin.

Asclépiade de Bithynie (médecin et physicien grec – antiquité)

Laisse moi boire encore une coupe et je peindrai un homme que l’ivresse divinise.

Ike Taïga (peintre japonais du 18ème)

Vous teniez une coupe de vin au bout de vos doigts. Vous l’avez élevée à des lèvres indifférentes. Légèrement vous l’avez jetée. Hélas ! C’était mon âme.

Sarojini Naïdu (poétesse indienne 20ème)

O idole, pendant que tu es de passage en ce monde, puise dans la cruche, puise ce vin salutaire, et, avant que le potier ait fait d’autres cruches de ma poussière et de la tienne, remplis-en une coupe, bois-là et passe-m’en une autre.

Omar Khayyam (écrivain perse 11ème)

 

XPB

 

 

 

Publicités