La fourche et le fascisme

 

Forconi

Forconi

La crise en Italie est train de faire éclore un mouvement nauséabond appelé « Forconi » (ceux qui brandissent les fourches) qui paralysent certaines villes et portent beaucoup de similitudes avec les mouvements qui portèrent Mussolini au pouvoir. Ils sont d’origine diverses et parfois leur réunion a quelque chose d’incongru voire de surprenant mais tous sont dans un mouvement spontané – sans réel organe de pilotage – de contestation contre les mesures d’austérité. Leurs manifestations font penser aux pires passages de notre histoire : certains menacent de procéder à des autodafés à Savone d’autres ont même simulé la pendaison de Mussolini. Ces Forconi rassemblent des agriculteurs, des artisans, des jeunes au chômage (+ de 40 %), des professions libérales, des travailleurs pauvres ….

L’Italie ne fait pas beaucoup parler d’elle en ce moment. La France empêtrée dans ses propres problèmes et dans les aventures sentimentales de son Président oublie malheureusement ce qui se passe chez ses voisins immédiats et ses cousins linguistiques. Pourtant, même si – paraît-il – les choses évoluent dans le bon sens grâce aux efforts de son nouveau Premier ministre Enrico Letta, l’Italie est encore une cocotte en ébullition qui menace d’exploser et de faire ressortir ses pires démons et entacher toute cette partie de l’Europe qui peine. Attention aux élections européennes, les populistes et les extrémistes seront sûrement les grands gagnants de ce scrutin.

 

XPB

 

 

 

Publicités