Quelques signes encourageants pour l’Espagne ?

A force de tutoyer le fond, on finit par rebondir mais à quel prix ?

Ces dernières semaines, les signes encourageants d’une reprise économique en Espagne se feraient sentir. Certes, de manière globale car pour le quotidien des espagnols, le chômage (26 % de la population active) et les politiques d’austérité sont toujours aussi douloureuses à vivre.

Aussi, voit-on arriver des fonds d’investissements arriver sur l’immobilier en jachère avec un montant de près de 250 millions d’€. Même Bill Gates serait de la partie puisque le voilà actionnaire d’une grosse entreprise. Apparemment, l’Espagne ne fait plus peur et les investisseurs répondent présents car les prix sont bas et la récupération économique est patente.

Mais pas seulement, l’acquisition de résidences en Espagne par de riches investisseurs américains, mexicains, russes … s’expliquent aussi par l’implantation stratégique qu’offre l’Espagne en Europe et ses liens historiques et linguistiques avec le super continent en devenir que représente l’Amérique du sud. De plus, l’obtention du statut de résident espagnol intéresse grandement ces investisseurs. Pour l’acquisition d’un bien immobilier supérieur à 500 000 € vous voilà automatiquement bénéficier de ce statut et donc de la possibilité de voyager dans l’espace Shengen sans visa et ce, pendant une durée de 90 jours tous les six mois. Statut bien avantageux pour ceux qui veulent faire des affaires en Europe mais aussi reconnaissons que le cadre de vie en Espagne offre bien des avantages : éducation, culture, art de vivre, climat, etc. qui plaisent à tous.

Modèle extrapolable ailleurs ? Le Portugal réalise la même opération paraît il avec un certain succès mais je doute qu’en France et compte tenu que même en période de crise l’immobilier français se retranche dans des prix encore exorbitants liés à cette tradition rentière de notre pays cette mesure n’aurait aucune chance d’aboutir. Et puis, au delà le retour de ces mesures sont difficiles à évaluer dans le temps.

 XPB

Publicités