Espagne : les vieux à la rescousse

abuelosVingt ans. C’est ce qu’il faudra pour que l’Espagne puisse sortir de cette crise épouvantable dans laquelle elle est plongée. Une génération. Une génération qui va connaître le drame économique, qui va voir ses enfants partir ailleurs en Allemagne, en Finlande, en Australie, en Amérique du Sud ….

Une sale histoire qui recommence. Comme celle de mes parents. Ces hommes et ces femmes qui avaient quitté l’Espagne moyenâgeuse de Franco pour trouver des jobs de maçons et d’ouvriers agricoles en France et en Allemagne. En attendant, les « abuelos » (grands-parents) doivent subvenir au quotidien de milliers de foyers espagnols. La cellule familiale reste le pilier central de la résistance et les vieux : un rempart contre les méfaits de cette crise. Le Conseil Economique et Social espagnol estime que 422 600 foyers vivaient grâce à la pension des grands-parents. Tant qu’on est sur les chiffres, 1,7 million de foyers comptent la totalité de leurs membres au chômage et 300 000 familles ont perdu leur logement depuis le début de la crise. Arrêtons là. Dire qu’il y a seulement 5 ans, je croyais que le pays de mes ancêtres allait devenir l’eldorado du business, du bien être, de l’art de vivre à la méditerranéenne … Vingt ans à tenir d’après une étude récente. Ces vieux qui ont connu l’embellie des années 80 et 90 tiendront-ils vingt ans pour aider leurs enfants et leurs petits enfants ? Quel pays pourrait bâtir un projet de société pareil ? Sans doute, devrons nous puiser dans le plus profond de notre imagination pour innover et rebondir dans une Espagne aussi audacieuse et pleine d’espoir qu’elle a pu être dans son histoire.

abuelo futbol

XP

Publicités