Inquiétant : il fait toujours trop chaud !

secheresseMalgré un phénomène météorologique ayant tendance à faire baisser les températures, les dix premiers mois de l’année inscrivent 2012 comme la neuvième année la plus chaude jamais enregistrée.

«Les années entre 2001 et 2011 font partie des plus chaudes jamais enregistrées» dans le monde, souligne l’OMM (Organisation météorologique mondiale). Sur la base des dix premiers mois de l’année, 2012 ne «fera pas exception» ajoute l’organisation. Entre janvier et octobre, la température à la surface du globe a augmenté de 0,45 °C au-dessus d’une normale (une moyenne de 14,2°C) correspondant à la période entre 1961 et 1990.

Cette hausse relativement modérée (2012 se classe au neuvième rang des années les plus chaudes jamais observées) est en partie liée à un phénomène atmosphérique connu sous le nom de la Niña, observé en début d’année. Ce phénomène a tendance à faire baisser la moyenne mondiale des températures. Mais à peine disparu en avril 2012, la température moyenne à la surface des terres et des océans est repartie à la hausse mois après mois, creusant l’écart par rapport à la normale. «La moyenne semestrielle pour les mois de mai à octobre se classe parmi les quatre plus élevées jamais enregistrées», poursuit l’OMM. […]

Une augmentation générale des températures «imputable sur le long terme aux changements climatiques anthropiques», insiste de son côté Michel Jarraud, le secrétaire général de l’OMM. «Le climat évolue sous nos yeux et continuera de le faire à cause des gaz à effet de serre dont la concentration dans l’atmosphère ne cesse de s’accroître atteignant des niveaux records», explique-t-il. […]

PS:  Le CO2 s’installe pour une centaine d’années dans l’atmosphère.

Article complet de Marielle Court sur figaro.fr  

Publicités